La localisation de l’Institut Confucius au cœur du prestigieux l’Institut d’études européennes de l’ULB lui permettra d’être actif dans les recherches sur les relations entre la Chine et l’UE, tout comme le fait que depuis la signature en 2013 d’un accord avec le CSC, un nombre croissant de Chinois choisissent de faire, au moins partiellement leur formation doctorale à l’ULB

La Chine et l'UE jouent tous les deux un rôle important dans un monde hautement mondialisé et la multi-polarisé. La confiance mutuelle entre la Chine et l’UE sera à la base de la construction d’un monde pacifique au-delà des différences culturelles, religieuses ou sociales, un monde basé sur le respect mutuel et de la co-prospérité.

Par conséquent, l'Institut Confucius mis en place par l'ULB et l’ECNU se distingue par l’accent qu’il place sur la communication académique et le choc des idées au-delà des besoins des citoyens bruxellois intéressés dans la langue et la culture chinoise. Il souhaite aussi s’imposer comme un établissement de recherche de référence sur les relations entre la Chine et l’Union européenne et l’étude de leurs cultures respectives. Il contribuera aussi à promouvoir, tous azimuts, les collaborations multidisciplinaires entre l'ULB et l'ECNU et à renforcer ainsi l’expertise de ces deux universités.