Le 29 mars à 17h30 s’est déroulé à l’institut Confucius de Bruxelles de l’ULB l’activité culturelle du « chant du printemps – la nuit de la culture chinoise – chants pour le printemps du peuple ». Plus de 60 étudiants, de l’institut Confucius et d’autres établissements sont venus y participer.

Alors que l’ambiance battait son plein, les enseignants de l’institut Confucius ont invité les participants à se joindre à eux pour apprendre le découpage traditionnel chinois ainsi que la calligraphie. Les participants ont appris avec entrain comment calligraphier, dessiner des caractères chinois, couper des dessins traditionnels de la fête du printemps, et appris « aube au printemps ».

 

(Le professeur de l’institut Confucius de l’ULB, Wang Chao, apprend aux invites comment faire de la calligraphie)

 

(Le professeur Sun Jin de l’institut Confucius de l’ULB enseigne le découpage aux invités)

Lorsque l’événement organisé par Ye Yingying, professeur à l’institut Confucius de l’ULB, la directrice chinoise de l’institut, Lu Xiaohong, a prononcé un discours de bienvenue et a présenté les activités que l'Institut Confucius mènera en 2019. Il a également expliqué la belle signification que représente le printemps dans la culture chinoise.

(La professeure Ye Yingying de l’institut Confucius de l’ULB présente l’événement)

(La directrice de l’institut Confucius de l’ULB, Chang Luxiao, prononce un discours de bienvenue)

(Une assemblée attentive)

Ensuite, le professeur Ye Yingying à présenter aux invités quelques bases de la chanson folklorique chinoise, incluant ses origines, ses différents genres, ainsi que des chants représentatifs de différentes régions, tels que la célèbre chanson folklorique du Jiangsu "Jasmine" ou celle du Sichuan "le navire du Jiangzi ", la chanson folklorique mongole " Gadameilin " etc. Les invités, attentifs à ces explications, ont exprimés leurs appréciations de ces chants.

(La professeure de l’institut Confucius de l’ULB, Ye Yingying présente les chants folkloriques chinois)

(L’assemblée écoute attentivement les explications du professeure Ye Yingying)

 

La chargée de l’éducation à l’étranger de l’ambassade de Chine en Belgique, Wei Lihong, a été invitée à l’événement en tant que grande amatrice de chants folklorique. Wei Lihong a étudié ces chants, sur scène, elle a été très applaudie après son interprétation du chant « les fleurs de pêcher ». Ensuite, elle a appris aux spectateurs à chanter « petite hirondelle », très réputé en Chine. En Chine, l’hirondelle symbolise l’arrivée du printemps, ainsi que la bonté. Tout le monde était très enthousiaste, et ont suivis attentivement les instructions et méthodes du professeur Wei Lihong. La plupart des participants n’avaient jamais participé à des chansons chinoise en langue chinoise, néanmoins ils ont pu se joindre à ces chants joyeux, le tout dans une très joyeuse atmosphère. 

A part cela, une étudiante chinoise, Yuan Ziqing a chanté le chants national « Chine, je t’aime ».

(La chargée de l’éducation à l’étranger de l’ambassade de Chine en Belgique, Wei Lihong, chante “les fleurs de pêcher”)

(La chargée de l’éducation à l’étranger de l’ambassade de Chine en Belgique, Wei Lihong, chante “petite hirondelle”)

 

(Une étudiante chinoise, Yuan Ziqing a chanté le chants national « Chine, je t’aime »)

L’institut Confucius de l’ULB a préparé pour l’occasion plusieurs plats chinois, tout le monde a pu déguster ces plats dans la bonne humeur. Afin d’améliorer encore la qualité de ces événements, l’institut a proposé un questionnaire de satisfactions aux participants. Les commentaires étaient très positifs, surtout en ce qui concernait la possibilité d’apprendre des chansons chinoises et de mieux comprendre la culture. Les participants sont partis avec l’envie de participer plus souvent à ce genre d’événement. Nous espérons que de plus en plus de personnes viendront se joindre à nos festivités et activités !

 

 

供稿:叶颖颖

Rédactrice: Ye Yingying