Chants et danses de Chine

 

Le 10 février a eu lieu le gala du Nouvel an chinois 2019 organisé par les instituts Confucius de Bruxelles, de l’ULB, de la VUB et l’union des étudiants de Bruxelles.

Les représentants de la mission de la république populaire de Chine auprès de l’Union Européenne Che Wenming et Xiong Wen, la représentante du bureau de l’éducation de l’ambassade de Chine en Belgique, Madame Jacqueline Couder directrice du bureau des affaires étrangères de la VUB, ainsi que les directeurs étrangers et chinois étaient invités à l’événement. Au total plus de 800 étudiants et chercheurs Chinois et Belges ont participé au Gala.

 

Durant la soirée les invités ont pu participer à une exposition sur la culture chinoise ainsi qu’à un spectacle.

Les enseignants de l’institut Confucius ont soigneusement préparé l’exposition sur la culture chinoise pour mettre en avant l’ambiance festive du nouvel an chinois : découpages de papiers, calligraphies, et autres arts typiques de la culture chinoise traditionnelle ont été présentés aux invités d’honneurs et au public local. L’événement s’est déroulé dans une ambiance joyeuse et paisible permettant de transmettre pleinement des valeurs culturelles chinoises telles que l’harmonie, la convivialité et le partage.

Le spectacle a commencé par la chanson « Félicitations de nouvel an ». Puis Madame Jacqueline Couder, dans un discours, a complimenté l’événement et souhaité aux plus de 800 participants chinois et étrangers une bonne année en chinois. Le groupe « Ecouter du guqin », invité conjointement par les instituts Confucius de l’ULB de la VUB et de Bruxelles, a capté l’attention du public. Il s’agit d’une comédie musicale, interprétée par des artistes chinois, est une pièce de théâtre qui combine musique et théâtre.

La pièce contient une variété d'esthétiques traditionnelles chinoises, telles que la beauté de la phonologie du guqin chinois, celles de magnifiques costumes, ou encore de la beauté littéraire de la poésie traditionnelle ; le tout combiné à l'utilisation de divers moyens artistiques tels que le chant et la danse des opéras et des pièces chinoises traditionnels. Ce spectacle, en combinant danses, chants, lumières et technologie moderne, reflète la culture chinoise traditionnelle.

La mélodie du Guqin nous émeu, parfois en nous transportant au-dessus de montagnes majestueuses, et parfois, nous transporte dans nos pensées grâce au doux et paisible son similaire au ruissellement de l’eau. Le talent des artistes a suscité les applaudissements très chaleureux du public et a introduit l’ambiance merveilleuse de la soirée.

  

Ensuite, des chinois de Bruxelles et d’outre-mer, et des Belges, étudiants ou non, se sont joins aux festivités :

Des étudiants Chinois et Belges ont entonné en chœur deux chansons qu’ils avaient préalablement préparé ensemble, intitulées « Ciel » et « Les nuages de ma ville natale ».  Le groupe de danse chinois de Bruxelles a accompagné harmonieusement ces chants par une danse « Tiage ». Le mouvement des danseurs se confondait et contrastait parfaitement avec l’arrière-plan coloré. Les chansons entonnées « Attends la fin des cours » et « Laisse-moi chanter pour toi » n’étaient pas sans rappeler leur enfance aux chanteurs, et tout particulièrement la chanson « Nouveau monde ». Ce chant majestueuxa été accompagné d'une danse représentant les brillants accomplissements réalisés depuis la politique de réforme d’ouverture il y a 40 ans. Il a suscité parmi les Chinois un sentiment de fierté nationale et été accueilli par de chaleureux applaudissements du public. Finalement, la soirée s’est clôturée sur le chant « la chanson du Yangtsé ».

 

Grâce aux efforts conjugués des divers organisateurs, cet événement a non seulement démontré la polyvalence et l'esprit d’équipe des jeunes étudiants chinois, mais également l'esprit de fête et d’accueil de la Chine. Grâce à cet événement, l’institut Confucius de l’ULB a pu fait se rencontrer de nouveaux amis et a ouvert de nouvelles opportunités pour son propre développement.